Expositions Accueil

Les volumes : l'objet "tableau" comme élément de compréhension et, ou de destructuration de l'espace - (1992 - 1997)

Cette "grille", ce motif du croisement régulier de lignes (le plus souvent orthogonales) qui témoigne de l'occupation d'une surface (celle du tableau) et/ou d'un espace (celui du mur, du lieu de présentation), cette "trame" matérielle et conceptuelle (lorsqu'elle régit certaines séries de travaux, tout comme le carré et son développement en trois dimensions (séries Ambicubes : avril 1992 - juin 1996), constituent des éléments récurrents dans l'oeuvre de Joë Fernandez.

Y. Rousseau

"J'ai tenté de parler de planéité" constate Joë Fernandez. Alors les tableaux ont pris une dimension d'épaisseur au sens littéral du terme et cela a engendré des ombres portées montrant un passage entre l'oeuvre et le mur (entre image et support).

B. Bafoil

Ambicube n°16 - (30 x 30) x 2 (3)
Mas o menos - (30 x 30) x 5 (6)
Quatre au cube (40 x 40) x 3 (4)