Expositions Accueil

Les Blancs : le blanc, le vide, l'oubli comme espace d'exploration plastique - (1989 - 1990)

Tout tableau est limité par quatre angles droits et par les lignes verticales et horizontales qui, deux à deux, définissent ses bords; tout tableau est construit sur une "grille", celle de la trame du textile de son support-toile et des axes de son châssis. Cette grille peut être simplement suggérée par implication lorsqu'une seule de ses directions est conservée et que l'autre n'est présente que par l'intermédiaire de l'axe opposé du format (ainsi les rayures verticales ou "zips" de Barnett Newmann); si la grille peut être considérée comme une multiplication de la rayure, cette dernière peut donc être vue comme une grille en "voie de naissance" comme cela semble être le cas des premières peintures que Joë Fernandez réalise en 1989-90 dans la série des "Paradores" avant d'abandonner le format rectangulaire pour se consacrer au carré et ses différentes déclinaisons.


Y. Rousseau

Cuadro - (40 x 40 )x 16
060990 - (60 x 60) x 8 (9)
Paradores n°2 & n°1 - 180 x 120